Veurnseweg 528, 8906 Elverdinge (België)
Dictionnaire de l'eau de boisson
Que signifient les termes techniques relatifs à l'eau tels que « résidu sec » et « eau basique » ? Quelle est la différence entre une eau de source et une eau minérale naturelle ? Quels sont les effets des minéraux de l'eau sur votre santé ? Une explication limpide pour que vous sachiez ce que vous buvez.
Un langage clair dans le dictionnaire de l’eau de boisson de Lifjalla
Savez-vous ce que vous buvez? Et pourquoi? Cela vaut la peine de comparer différentes marques d’eau de boisson avant de choisir sa préférée. Les spécialistes de l’eau de Lifjalla ont compilé pour vous quelques termes essentiels présents sur les emballages d’eau de boisson, afin que vous puissiez faire des choix éclairés.

Quelques termes importants relatifs à l'eau de boisson

L’eau de boisson est un terme générique désignant tout type d’eau destinée à la consommation humaine, à la préparation des aliments ou à l’hygiène personnelle, sous forme traitée ou non. Le terme « eau de boisson » ne fait pas de distinction en termes d’origine et de composition. Toutefois, les autorités ont fixé des exigences minimales de qualité et décrit des paramètres microbiologiques pour déterminer si l’eau peut être utilisée comme eau de boisson.

Le résidu sec (également appelé «total solids») est un terme utilisé pour indiquer la quantité de minéraux contenus dans l’eau. La quantité de résidu sec correspond à la quantité de matière solide restante lorsque l’on fait évaporer 1 litre d’eau à 180 °C. Elle est exprimée en milligrammes par litre.

Plus la quantité de résidu sec est élevée, plus l’eau contient de minéraux et plus son goût est prononcé. Pensez aux eaux très calcaires. Une eau avec un faible résidu sec ou une eau pauvre en minéraux a par contre tendance à avoir un goût pur et neutre.

Un faible résidu sec est également très intéressant si vous évitez certaines substances et/ou prenez des médicaments. En effet, certains minéraux peuvent influencer l’effet de vos médicaments.

Avec un résidu sec moyen de seulement 20 mg/litre, l’eau de Lifjalla se situe dans les normes des « eaux très faiblement minéralisées », qui peuvent contenir un maximum de 50 mg de résidu sec par litre et que l’on peut boire à volonté. À l’inverse des eaux à forte teneur en minéraux, où il vaut mieux faire attention à ne pas absorber trop de minéraux.

L’eau basique (ou eau alcaline) a un pH supérieur au pH neutre de l’eau du robinet (pH de l’eau du robinet = 7). Plus la valeur du pH est élevée, plus l’acidité est faible. En d’autres termes, l’eau basique est moins acide que l’eau du robinet.

Pour rester en bonne santé, nous devons maintenir le niveau de pH de notre sang. Les aliments malsains et les boissons gazeuses acidifient notre organisme, tandis que l’eau basique neutralise cette acidification. Boire de l’eau avec un pH élevé réduit le risque de problèmes de santé, tels qu’un système immunitaire affaibli, des maux d’estomac et des problèmes digestifs, entre autres.

Avec un pH moyen de 8,2, l’eau de Lifjalla est suffisamment basique pour contrer l’acidification de votre organisme.

Selon les normes européennes (Règlement (CE) n° 1924/2006 du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 2006 concernant les allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires), l’eau de source ne peut être qualifiée de pauvre en sel que si elle contient moins de 20 mg de sodium par litre, quelle que soit sa forme chimique. Seuls les aliments qui répondent à ces normes strictes peuvent, par exemple, indiquer sur leur étiquette qu’ils conviennent à un régime pauvre en sodium ou en sel.

Faites attention lorsque vous comparez les étiquettes des marques d’eau de boisson, car sel et sodium sont des synonymes!

Avec une moyenne de 9,3 grammes de sodium, l’eau de Lifjalla reste bien en deçà de la teneur maximale en sodium autorisée de 20 mg par litre pour la classification «eau pauvre en sel». Lifjalla est donc un choix d’eau de boisson judicieux si vous suivez un régime pauvre en sel.

Certains termes relatifs à l’eau de boisson sont protégés et réglementés. Le terme «eau minérale naturelle», par exemple. Seule une eau qui provient toujours de la même source naturelle et reconnue, et qui est mise en bouteille directement à la source peut être appelée «eau minérale naturelle». La composition et la qualité de l’eau doivent également être constantes et comprises entre certaines valeurs. En outre, une reconnaissance et une autorisation doivent être demandées au gouvernement.

L’eau de source est une eau qui provient d’une source et qui, à l’état naturel, est propre à la consommation d’eau de boisson.

A.R. DD. 08.02.1999 CONCERNANT LES EAUX MINÉRALES NATURELLES ET LES EAUX DE SOURCE

Chez Lifjalla, nous choisissons délibérément de ne pas mettre l’eau en bouteille à la source. Il est beaucoup plus intéressant de transporter l’eau d’Islande en Belgique en vrac plutôt que préemballée, afin de réduire les émissions de CO2. C’est pourquoi nous n’appelons pas Lifjalla «eau minérale naturelle», mais «eau de source naturellement pure».

Un terme spécifique manque dans notre dictionnaire?
Nous sommes curieux de savoir quel(s) terme(s) relatif(s) à l’eau de boisson mérite(nt) aussi une place dans notre dictionnaire.

Siège principal de Lifjalla®
Veurnseweg 528
8906 Elverdinge (België)
T +32 498 10 17 42
info@lifjalla.be

Lifjalla est une marque d’Elementi nv (BE 0841.500.536)
Developed with the support of
Developed with the support of